Conseils aux fumeurs de pipe

 
   

Un vrai fumeur se reconnaît à la façon dont il prend soin de sa pipe. Il doit avoir un outil (Bourre-pipe, cure-pipe et lame racloir) des balais nettoie-pipe absorbants, et conserver son tabac dans une blague en cuir ou en métal, ou un pot à tabac hermétique.

 

1. Culottage:

Une pipe mal culottée ne se récupère pas, et donne un goût dur au tabac. Pour fumer une nouvelle pipe, il est important de protéger le foyer par une couche de carbone, car une bruyère non traitée comme il se doit peut brûler, aussi ne faut-il remplir les dix premières pipes qu'à moitié, les fumer lentement, et jusqu'au dernier brin de tabac afin que le carbone se dépose dans le fond du foyer. Laisser se reposer très souvent les pipes neuves, ne jamais les fumer plus de deux fois par jour, et surtout pas de culottage artificiel, éviter les courants d'air anormaux qui activent la combustion. Jamais d'alcool ou d'autres liquides, n'oubliez pas que les ébauchons ont été séchés pendant six mois. Ensuite, progressivement, la pipe sera bourrée jusqu'à ce que le foyer soit entièrement carbonisé.

 

2. Remplissage:

·       Utilisez toujours une pipe froide, aussi la plupart des fumeurs ont plusieurs pipes afin d'observer une certaine rotation. L'idéal pour un bon fumeur est de choisir trois pipes chaque matin, le lendemain trois autres et recommencer.

·       Choisir un tabac ni trop sec (Il pique la langue et peut brûler la pipe), ni trop humide (Il provoque une forte salivation et fait juter la pipe).

·       Remplir le foyer lentement, par pincées que l'on tasse fermement sans forcer.

 

3. Allumage:

Le meilleur se fait avec une allumette pour éviter de brûler l'extérieur du foyer. Allumer toute la surface du tabac, puis, comme le tabac se soulève, le tasser jusqu'au niveau du foyer et rallumer si nécessaire. Avant de rallumer une pipe à moitié fumée il faut vider les cendres, tasser le tabac restant, mais ne jamais la rallumer si elle a déjà refroidi.

 

4. Fumer:

Aspirer lentement pour obtenir une fumée douce sans chauffer la pipe.

Le tabac doit être tassé régulièrement afin de conserver un tirage modéré qui évite de juter. Fumer la pipe jusqu'au bout.

Une pipe moyenne doit durer environ 40 minutes, le record du monde dépasse les deux heures. Si votre pipe se bouche, attendre qu'elle refroidisse et en prendre une autre.

 

5. Repos:

La pipe éteinte doit être aussitôt vidée de ses cendres. S'il reste un fond de tabac humide, le retirer de suite avec le cure-pipe pour éviter qu'en séchant la pipe dégage une mauvaise odeur. Il faut taper la pipe sur la paume de la main, jamais sur un objet dur qui risque d'altérer son aspect et même de casser la tige ou le tuyau, la pipe étant chaude. Le repos se fait sur un râtelier, la tête toujours en bas afin de permettre à l'humidité et à la nicotine de s'évaporer du foyer au contact de l'air. (Pour faciliter cette évaporation peut glisser un nettoie-pipe jusqu'au bas du foyer et le laisser jusqu'à la prochaine utilisation.)

 

6. Nettoyage:

Une pipe propre sent toujours bon, pour cela il faut fréquemment la réviser, c'est à dire:

·       Démonter la pipe en tenant les deux parties prés de leur point d'assemblage, et tourner comme si elle était vissée.

·       Ne jamais démonter une pipe chaude, le tuyau ayant joué à la chaleur plus que la bruyère celle-ci risque de se fendre.

·       Laver le système s'il y a lieu.

·       Nettoyer avec la mèche absorbante tige et tuyau. L'extérieur doit également être frotté avec un chiffon doux pour lui redonner son cachet.

·       Conserver et utiliser le sachet qui est fourni lors de l'achat pour garantir à votre pipe son bel aspect.

·       Carbone: Comme le bois se contracte à chaud plus vite que le carbone, une pipe avec un dépôt excessif risque de craquer. De même si la couche est trop faible, la pipe chauffe et peut entraîner une carbonisation du bois. L'épaisseur normale de la croûte est de 1 à 2 mm suivant la taille du foyer. Aussi pour enlever l'excès de carbone, on utilisera la lame du couteau fumeur afin d'éviter les risques de perçage du fond du foyer que pourrait entraîner un objet pointu.

 

 

FUMER MOINS, ET FUMER MIEUX.