Actus & Interviews

L’usine BIC Redon fabrique des visières de protection

L’usine BIC passe du briquet et du stylo bille à la visière de protection contre le Covid-19. Un produit qu’elle entend produire sur la durée à l’instar des filtres à masques de plongée qu’elle a diffusé gratuitement au personnel de santé.

Le géant du briquet se réinvente durant l’épidémie de Covid-19

C’est à Redon en Ille-et-Vilaine que l’usine BIC a décidé de participer à l’effort collectif durant l’épidémie du Covid-19. En effet, alors qu’ils fabriquent plus de trois millions de briquets par jour, les 450 salariés de l’usine se sont lancés dans la confection de visières de protection. Le responsable de l’usine a eu l’idée de fabriquer des prototypes pour le personnel soignant. En tout, près de 20 000 produits ont été distribués aux hôpitaux, à la gendarmerie, aux Ehpad, mais aussi aux écoles de la ville.

Les visières ont d’abord été créées pour les salariés de l’usine, afin de les protéger et de faire perdurer l’activité. Le test d’utilisation ayant été concluant, l’usine BIC a décidé d’élargir son champ d’action.

Briquet Bic Deconfinement 02Crédits photos Ouest-France

Un équipement utile et efficace

La découpe des produits se fait au laser et le support de tête a été conçu par des imprimantes 3D. L’usine est même passée à l’injection plastique, comme l’a expliqué le directeur général de la division briquet du groupe BIC.

Les visières ont aussi été distribuées dans les établissements scolaires et seront nettoyées deux fois par jour. Seuls les adultes auront l’obligation de la porter durant toute la journée. Les familles devront quant à elles décider si leur enfant la portera ou pas.

Vers une diversification de production probable

BIC n’exclut pas de proposer ce type de produit en continu et à la vente. En effet, la production monte en puissance. 20 000 supports et 40 000 visières pourraient être fabriqués par jour. Les visières sont des produits consommables, il est nécessaire de les changer à cause d’éventuelles rayures.

Ce ne sont pas là les seuls équipements que produit l’usine BIC depuis l’épidémie. En effet, elle propose également des adaptateurs dits « maison », spécifiquement adaptés aux masques de plongée Décathlon. Le filtre antivirus se fixe à la place du tuba. Distribuées gratuitement au personnel soignant, 20 000 pièces ont été conçues et des envois ont été faits à l’international. Cependant, BIC ne souhaite pas en faire un produit pérenne.

Par Jérémy

Web rédacteur et passionné par le monde des fumeurs, ma mission est de vous accompagner au quotidien en traitant des sujets qui nous concernent tous. Aujourd’hui je m’occupe du blog Smoking.fr et vous invite à retrouver mes articles conseils sur l’univers des fumeurs.

Smoking.fr sur instagram
This error message is only visible to WordPress admins

Error: API requests are being delayed. New posts will not be retrieved.

There may be an issue with the Instagram access token that you are using. Your server might also be unable to connect to Instagram at this time.

Error: API requests are being delayed for this account. New posts will not be retrieved.

There may be an issue with the Instagram access token that you are using. Your server might also be unable to connect to Instagram at this time.