Cigarette électronique

Un tabac pour la vape cultivé en Corrèze

La Corrèze a toujours été un berceau de culture du tabac, mais depuis 2009, il ne reste plus que 4 producteurs actifs. Parmi eux, Bernard Blanchard se réinvente avec un tabac spécial pour la e-cigarette. Explications.

Se spécialiser dans le tabac pour e-cigarettes : une niche valorisante

La culture du tabac en France connait une réelle crise depuis 2009. En effet, le gouvernement a coupé toutes les aides à la production des fameuses feuilles. Loin de se laisser abattre, le tabaculteur Bernard Blanchard résidant à Varetz en Corrèze, a décidé de produire une espèce de tabac spécifiquement conçue pour les vaporettes.

Feuille De Tabac
©

Mais ce tabac n’est pas du tout identique à son homologue classique. Il demande plus de travail manuel. Exit alors la récolteuse automatique classique et les autres machines ordinaires, Bernard Blanchard a dû tout réapprendre. Une fois coupées, les feuilles doivent rester flétrir quelque temps au soleil pour éviter qu’elles ne se brisent.

Il faut revenir au travail d’antan : utiliser beaucoup plus les techniques ancestrales que les machines modernes. Les techniques à adopter sont différentes, mais ressemblent totalement aux techniques employées par les anciens tabaculteurs. Les feuilles doivent par exemple être ramassées manuellement après avoir pris le soleil, puis être fouettées pour qu’elles puissent s’allonger sans casser. Ensuite, le séchage est beaucoup moins contraignant, puisqu’il n’y a aucun tri à faire.

Un tabac plus corsé

Le tabac cultivé pour la vape est brun et plus corsé que le tabac classique. Le taux de nicotine doit aussi être plus élevé au détriment de la finesse de ses arômes. Les tabaculteurs de ce type de produit le savent : il n’est plus nécessaire de rechercher la qualité, mais plutôt d’opter pour une teneur en nicotine très importante.

Il s’agit également d’un tabac vendu plus cher que le tabac classique. En effet, Bernard Blanchard espère pouvoir doubler le prix de ses feuilles sèches au kilo sur le marché. Il rêve aussi qu’une aide à la culture du tabac pour e-liquides sera proposée dans les années à venir, puisqu’il pourrait alors s’agir d’un moyen thérapeutique pour aider les fumeurs à se sevrer de la cigarette.

Par Céline

Je suis Céline et je déniche pour vous les dernières nouveautés. Je profite de ce blog pour partager avec vous mes coups de cœur mais aussi mes conseils article fumeur. Bonne lecture à tous !

Smoking.fr sur instagram