Pipe ou cigare ? Pas si élémentaire mon cher Watson

Lorsque l’on évoque le célèbre Sherlock Holmes, l’image du détective fumeur de pipe est automatique. Cependant, le héros de Baker Street fume aussi le cigare ! Un détail qui est étrangement passé aux oubliettes.

Conan Doyle a-t-il effacé le cigare des mains de son personnage après une déception amicale ?

Ne tournons pas autour du pot : tous les amateurs des ouvrages de Conan Doyle savent que Sherlock Holmes fumait le cigare. Si, si ! Reprenez les ouvrages et vous constaterez que ce héros à l’image de son créateur était un amateur de tiges.

Mais alors que s’est-il passé pour que subitement, le cigare disparaisse au profit de la pipe ? Une triste affaire personnelle touchant directement Sir Conan Doyle est peut-être l’explication.

Oscar Slater était un homme mort, promis à la pendaison. Mais cela était sans compter sur l’écrivain qui, grâce à une contre-enquête, a pu lui éviter le châtiment ultime. Indemnisé par la couronne, l’homme apparaît dans la presse fumant des gros modules. Cela a tout bonnement agacé Sir Conan Doyle au plus haut point ! En effet, Oscar Slater n’a jamais remboursé les fonds levés pour sa défense : cela est inacceptable pour le romancier.

Pourtant, le cigare continue de brûler pour Sherlock Holmes

En dépit de cette mésaventure personnelle, les cigares sont restés très prisés aux yeux de Sir Conan Doyle. Sherlock Holmes n’a jamais cessé de partager un cigare avec son acolyte le Dr Watson dès qu’il a besoin d’un peu de recul sur une enquête.

Pourtant, toutes les interprétations sur le petit comme le grand écran, montrent le détective la pipe en main. De même, la casquette ainsi que la loupe et le violon sont également des accessoires rajoutés au héros, dont Doyle ne fait jamais mention.

Il semblerait que le cigare ait tout bonnement disparu suite à la première incarnation de Holmes par William Gillette en 1890. Adepte de la pipe, il s’est affiché sous les traits du détective avec une pipe à la main. Ses successeurs lui ont donc tout simplement emboîté le pas ! Voilà comment cet amateur de cigares en littérature est finalement devenu un fumeur de pipe à l’écran…

Suivez-nous