La vérité sur les dates limites de consommation d’un e-liquide

 
   

Vous êtes nombreux à vous poser la question concernant la date limite de consommation ou d’utilisation optimale d’un e-liquide. Est-ce dangereux si la date est dépassée ?

Cet article conseil vous permettra de tout comprendre et tout savoir sur la validité de votre e-liquide. Quelles sont les différences entre une date limite de consommation (DLC) et une date limite d’utilisation optimale (DLUO), qui est progressivement remplacée par la date de durabilité minimale (DDM).

DLC DLUO e-liquide

Que dit la loi ?

Il faut savoir que les dates limites de consommation (DLC) et dates de durabilité minimale (DDM) sont définies au règlement (UE) N° 1169/2011 du Parlement européen et du Conseil du 25 octobre 2011 concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires.

Or, les recharges liquides ne sont pas considérées comme des denrées alimentaires, ce qui aurait pour conséquence de les exonérer du respect de la réglementation des mélanges dangereux, car les liquides ne sont pas ingérés mais sont inhalés après chauffage et vaporisation.

C’est donc par assimilation avec les produits alimentaires que certains fabricants de recharges pour cigarettes électroniques utilisent ces notions pour définir une date limite au-delà de laquelle ils considèrent que leurs produits risquent de perdre leurs qualités organoleptiques ou que la stabilité physico chimique des liquides risque d’être affectée.

Quelle est la durée de vie des composants de mon e-liquide ?

Une recharge de cigarette électronique est principalement composée de Propylène Glycol (PG), Glycérine Végétale (GV), nicotine et arôme.
-    Le GV et PG ont une durée de vie d’environ 2 ans.
-    La nicotine, 5 ans
-    Les arômes ont une durée de vie estimée entre 1 an et 1 an et demi.
C’est donc l’arôme, qui définit la date limite de consommation d’un e-liquide.

Alors quelles différences entre DLUO et DLC ?

Vous retrouvez en libre téléchargement, une note officielle de la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) concernant la DLUO et DLC. La DLC (jour, mois et année) s’applique principalement aux denrées, « très » périssables, susceptibles de présenter un danger pour la santé.

Certains fabricants font le choix de stipuler une DLC sur leur flacon. Nous avons contacté les services consommateurs des marques que nous proposons, Edsylver et O’dore ainsi que la DGCCRF pour confirmation. Ces deux marques indiquent une DLUO (mois + année) et confirment que leurs e-liquides sont tout à fait consommables jusqu’à 1 an après cette date, s’ils sont stockés selon les indications fournies par le fabricant. Ils peuvent être également maintenus à la vente entre 3 et 18 mois de plus. Cependant Smoking.fr fait le choix de ne pas commercialiser les e-liquides dont les DLUO sont dépassées. Certains e-liquides notamment les arômes fruits, sans additifs ni conservateurs, ont une date de consommation plus courte, entre 3 et 4 mois avant une perte de saveur.

Quelques conseils sur la conservation

Les fabricants proposent ainsi quelques conseils pour prolonger la durée de vie et la conservation optimale des saveurs. Il est vivement conseillé d’éviter les écarts de température, de tenir les e-liquides à l’écart des rayons UV. Conservez vos e-liquides à l’abri de la lumière, de la chaleur et du froid, évitez donc le rangement dans le réfrigérateur.

Conseil : O’dore met en avant un conseil souvent peu recommandé, celui de secouer le flacon avant chaque utilisation afin d’éviter que l’arôme ne se retrouve au fond.


Pour clôturer, les e-liquides Edsylver et e-liquides O’dore en vente sur la boutique Smoking.fr inscrivent une DLUO, ce qui signifie qu’après cette date, les e-liquides ne deviennent pas nocifs mais qu’ils peuvent perdre en qualité d’arôme au bout de 6 mois voire 1 an. La date indiquée sur ces e-liquides reste donc une date limite d’utilisation optimale et ne seront pas « périmés » passés cette date. Pensez donc à bien conserver vos e-liquides pour en prolonger la durée de vie.