Les filtres pour pipe

 
   

La plupart des pipes de marque française sont vendues avec filtre.
Le plus traditionnel, dans l'Hexagone, c'est le filtre métallique, que l’on trouve également sur certaines pipes anglaises.
Cet objet, vissé ou piqué dans le tenon du tuyau, a pour objectif de refroidir la fumée, tout en retenant certaines impuretés. Le fait est qu’une fois la pipe fumée, on voit qu’une importante condensation s’y est déposée, ainsi que certaines particules de tabac et des goudrons. Les filtres pour pipe de ce type ont leurs adeptes, mais leurs détracteurs avancent qu’en réalité, ils créent de l’humidité et favorise le phénomène désagréable de « glougloutage » lorsque l’on tire sur sa pipe. Quoi qu’il en soit, les filtres en métal doivent être nettoyés après chaque fumage. Tous les autres types de filtre sont à usage unique.

Outre-Rhin, on utilise souvent des filtres 9 mm, qui nécessitent un perçage spécifique du tuyau et de la tige de la pipe.
Dans cette catégorie, on trouve les filtres « meerschaum », autrement dit constitués de billes d’écume de mer, et les filtres à charbon actif. Les deux matériaux ont pour fonction d’absorber une partie des goudrons, tandis que leur enveloppe de ces filtres retiendra l’humidité. L’inconvénient de ces filtres 9mm est qu’ils freinent le tirage et contraignent le fumeur à aspirer plus fortement sur sa pipe pour qu’elle ne séteigne pas. Résultat : elle s’échauffe avec excès… et crée davantage d’humidité.

Différents types de filtres pour pipe
Les différents filtres : métal, papier, 9mm et balsa 6mm

En Italie, la maison Savinelli a inventé les filtres en balsa 6mm et a percé ses pipes afin de pouvoir les accueillir. Le balsa est un bois exotique très léger et poreux., qui purifie et assèche la fumée. L’avantage de ce type de filtre, taillé de façon triangulaire, est de ne pas trop ralentir le passage d’air, car il n’obstrue pas la totalité du conduit. Ces filtres balsa existe également en 9mm.

Enfin, les filtres papier 4 mm, simples petits tubes de papier roulé, absorbent l’humidité et les goudrons. Mais ils ont tendance à rendre plus difficile le tirage et à créer un « glouglou » déplaisant lorsqu’ils sont saturés de « jus ».

Conclusion : Ce sont les filtres balsa qui présentent plus d’atouts que d’inconvénients. D’autre part, de nombreux de fumeurs de pipe dédaignent filtre. Ils estiment que -quel que soit le système employé- le fait de réduire le diamètre de passage d’air crée de l’humidité et augmente la chaleur, tandis qu’une pipe sans filtre permettra une combustion aisée et entraînera une fumée plus fraîche.